Sizzl : Un #Tinder pour les adeptes de Bacon !

LoveBacon

Après 3ndr, Hot Halls, Down, Bumble, etc. c’est un nouveau dérivé de Tinder qui fait son apparition. Sizzl est à destination des adeptes de Bacon ! Oui vous avez bien lu ! On ne sait plus quoi inventer… Vous aimez le bacon au porc et/ou à la dinde ? Vous l’aimez xxx, craquant, ou brulé ? Vous pouvez peut être trouvé votre âme sœur à côté de chez vous !

Sizzl-001Sizzl-002

Alors c’est bien beau tout ça mais j’ai cherché à savoir pourquoi ? Pourquoi inventer une application comme ça ? Est-ce un fan de bacon qui a voulu faire un buzz ? Est-ce une nouvelle mode que de lancer des applications de rencontres sur nos habitudes alimentaires ? ENQUÊTE !

6c3c98a1d7cf92f3c830324224e5bacd

Lorsque j’ai téléchargé l’application, j’ai été surpris de voir le nom de l’éditeur : Kraft Food !
Non vous ne rêvez pas… La société a créé une application sous couvert de sa franchise Heinz (le ketchup). L’intention derrière ? Difficile à dire, on peut imaginer les scénarios suivants :

  • Le Marketing : Buzzer autour d’un produit
  • La collecte de données : En vous inscrivez vous devez spécifier votre profil Facebook et la société récupère donc un certain nombre d’informations vous concernant. En outre, la société peut faire de la collecte comportementale.

Dans les faits l’application est marrante et bien qu’elle soit à destination des anglophones et plus particulièrement du marché américain, on trouve quelques profils en France.

#AdopteUnMec : Quels sont les profils ayant le plus de succès ?

adopteunmec_logo

AdopteUnMec a recoupé les données de ses utilisateurs pour connaître les profils ayant le plus d’attraits. Alors là je me dis chouette ! On va apprendre des choses… C’est sans compter qu’il ne faut froisser personne ! En réalité, « l’étude » bien que marrante ne révèle pas grand-chose. On présente des statistiques sans essayer de comprendre l’origine. Adopte Un Mec a pris les passions, traits physique et de caractère les plus recherchés chez les hommes et chez les femmes.

AdopteUnMec_Profil_Study

 

Les quelques stats intéressantes :

  • Un homme envoie en moyenne 2X plus de messages qu’une femme : Ceci montre le déséquilibre de l’offre et la demande (je me permets d’utiliser des termes d’économie puisqu’on est sur un supermarché)
  • « Il n’y a que 44% des hipsters qui sont barbus » / Oue parce que celle-ci il fallait la chercher !

Pour le reste, les stats sont subjectives et dépendent de l’environnement. Si on prend la stat : « C’est à Clermont Ferrand que les pulpeuses ont le plus de succès », il peut y avoir de nombreuses raisons (offre/demande, facteurs sociaux, etc.)

La Vision de Mars et Vénus : Toujours connecté, que faire ?

eternal love triangle - two handsome men and a pretty girl

Dans le précédent article, nous (une femme venant de Venus (Lylypuce) et un homme venant de Mars (moi-même)) avons vu comment s’échapper d’un date ! Ici, tout s’est bien passé ! Enfin des débuts prometteurs, pas eu besoin de partir en courant au premier date et on en est déjà à plusieurs. Ça fait déjà même plusieurs semaines que vous vous voyez (on peut même dire 2/3 mois) mais une question vous taraude, se connecte-t-il (elle) toujours ? Une sorte de sixième sens…

Vision de Vénus  

Comme d’habitude, je vais faire appel à mes anciennes expériences pour essayer au mieux de donner quelques conseils. Lors de ma première histoire sérieuse via un site de rencontre (enfin je pensais que c’était un minimum sérieux), au bout de 6/7 semaines, je trouvais ce cher Mr un peu distant … Et là je ne sais pas ce qui m’a pris, je me suis reconnectée et je suis allée voir sa dernière connexion… Mon 6ème sens féminin a eu bien raison de me poser des questions : il s’était connecté dans la journée. Que faire ? À cette période, j’avais une tendance à être très impulsive (je le suis un tout petit peu moins, enfin je l’espère) et ni une ni deux, je lui envoie un message pour lui dire que je ne comprends pas pourquoi il se connecte toujours. Pas de réponse pendant 24h mes envies de meurtres augmentent, je renvoie un message pas très très gentil ou je le remets à sa place. Cette fois-ci il me répond, il était occupé et ne pouvait pas me répondre plus tôt (occupé avec une autre nana, ça je ne le saurais jamais), il ne comprend pas ma réaction disproportionnée (oui j’ai vraiment pas été gentille dans le 2eme message) et souhaite s’éloigner … Avec du recul, je savais qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas avec lui, je n’étais pas confiante à 100%. Aujourd’hui, je préfère me faire confiance (quitte à ce que je me fasse avoir) et ne pas aller vérifier. Et oui une relation se base sur la confiance. En revanche si j’ai le moindre doute, je préfère aborder la question directement avec le cher Mr plutôt que d’aller espionner. Maintenant la question se pose de quand peut on aborder ce sujet et comment. Je suis pour le naturel … Si un jour les expériences faites sur les sites de rencontres se trouvent être le sujet de conversation, cela pourrait être le moment idéal pour demander s’il ne serait pas temps de clôturer les comptes. Pas de précipitation et surtout ne pas mettre la pression à l’autre. Le jour où il se sentira vraiment bien avec vous et n’aura plus le besoin de se connecter, il le fera de lui même. Le mot le plus important  » confiance « . 

 

Vision de Mars

C’est toujours très compliqué à jauger ! Dans une relation qui va bien et où les deux partenaires sont tous les deux sains d’esprit, il n’y a pas de doutes et la question ne se pose même pas.  
Néanmoins, votre expérience et votre jugeote peut être facilement utilisée pour vous dire qu’il y a anguille sous roche. Si la personne n’est pas disponible, distante ou souvent irritée quand vous lui parlez ; alors il y a un souci. Ça ne veut pas forcément dire qu’elle va voir ailleurs mais cela veut dire que la relation bat de l’aile.  

Il est important de prendre son temps mais le degré d’investissement des deux parties doit être jaugé sans abus avec une relation fusionnelle ou trop individuelle. La problématique dans cette situation c’est de ne pas tomber dans la paranoïa et surtout de ne pas aller plus vite que le musique avec son partenaire.  

Avec le monde de consommation que nous avons, je pense qu’il n’est plus possible de demander de couper son compte au bout de deux rendez-vous. Il y a une phase où on apprend à se connaître et où on pose les bases de la relation. Quelques personnes gardent des valeurs d’exclusivité mais beaucoup trouvent un réconfort en gardant des interactions externes.  

Néanmoins, si vous avez un doute sur l’honnêteté de la personne ; vous devez de suite vous l’ôter ! Pourquoi ? Parce que cela va vous ronger et empoisonner la relation.  Et là, la première chose à faire c’est d’en parler ! Je ne parle pas de SMS, emails, Facebook mais vraiment d’une interaction réelle car cette dernière peut vous permettre de savoir s’il y a un double jeu. Là on retrouve deux option : Faire confiance au risque de se faire avoir ou aller vérifier. Ici je pense que cela dépend de votre ressenti. 

Dans tous les cas, le dialogue c’est la clé ! Et si vous sentez qu’on vous joue de la harpe… C’est que vous n’avez pas à faire à la bonne personne ! Heureusement, toutes les relations ne sont pas comme ça et bien souvent la question n’est même pas abordée. 

 

Et vous ça vous ait déjà arrivé ? Qu’avez-vous fait ?

À très vite pour la suite …
P.S: Voici le blog de Lylypuce : http://celibatrentenaireparisienne.com/

#Tinder : Un profil pour démontrer sa valeur

Tinder_logo

L’idée est très intéressante et disons-le clairement originale ! Vous le savez et je l’ai répété dans plusieurs de mes articles, la clé pour pouvoir se différentier c’est d’être original. Contrairement à ce qui est dit dans Dikkenek, ta tête a beau être originale, ça ne suffit pas ! Austin un américain de 20 ans s’est créé un profil Tinder où il démontre via les photos par A + B qu’il est la personne qu’il faut liker !

TinderAustin01

Cela commence déjà par une photo de lui (doigt levé) avec pout titre : « Pourquoi vous devriez glisser sur la droite ». Il démontre ensuite avec humour qu’il est la personne sur lequel il faut investir.

TinderAustin02

Clairement son profil est plein d’originalité et d’humour et c’est cette philosophie qu’il faut adopter pour attirer l’attention. Il aurait de cette façon obtenu 70 matchs en une semaine.

Source : Elle.fr

#AdopteUnMec : Bien naviguer et utiliser ses charmes

navigate

« Sarah Connor ? Non c’est à coté… ». Maintenant que je viens de gagner un jambon en utilisant l’intro la plus loufoque du monde, je vais expliquer pourquoi j’utilise cette citation génialissime qui mélange machisme et réalité ! AdopteUnMec est un supermarché géant sur lequel on retrouve des produits géniaux (mais souvent bien cachés), des produits avariés/périmés, et surtout des articles d’appel en tête de gondole qui s’avèrent être plus souvent une arnaque qu’autre chose.

TetedeGondoleCoucheIl y a bien un message subliminal avec les couches en tête de gondole

Ce site nécessite une utilisation adéquate pour ne pas perdre son temps, gâcher ses occasions et dilapider de l’argent bêtement. Même si cette partie s’adresse principalement aux hommes (au rapport qu’ils payent un abonnement), de nombreux concepts/conseils sont applicables par les femmes ! Donc mesdemoiselles ne partez pas ! Prenez deux minutes pour rigoler/vous instruire et écrire votre 06 en commentaire.

Industriel
DISCLAMER
 ! Cet article va présenter des techniques qui peuvent paraître industrielles et besogneuses ! Je ne suis pas responsable de l’usage qui en est fait et vous recommande d’ailleurs de ne pas tomber dans ce mode de fonctionnement.

 

Si vous avez déjà utilisé AdopteUnMec, vous savez qu’on peut y passer un temps certain ou un certain temps ! Le site est chronophage et c’est bien le but recherché ! A l’image des casinos qui n’affichent pas d’heure, le but n’est pas forcément de vous faciliter la vie en y passer que 10 minutes par jour. Du coup, cela demande un peu d’organisation si vous ne voulez pas passer vos soirées devant « 50 nuances de noir et de rose ».

ManComputer

Quand on commence à utiliser AdopteUnMec, on est un peu comme un Maasaï devant le Carrefour de la porte d’Auteuil. On s’ouvre les portes d’un supermarché qui parait sans limites (spécialement dans les grandes villes). Il s’avère qu’on peut vite faire le tour et ne plus savoir si on a déjà vu tel ou tel profil. Est-ce que je l’ai déjà charmé ? Je m’en souviens plus… Tant pis ! Sauf que si vous l’aviez déjà charmé, il y a peu de aucune chance pour qu’elle vous accepte la seconde/troisième/quatrième/… fois. « Hey Mademoiselle t’es charmante ! (…) T’es trop charmante ! (…) T’es ultra charmante ! (…) »

Pour les filles, le problème est moins présent puisque 95% se mettent en « mode attente ».

Messieurs vous avez 10/15/20 charmes par jour (rayez les mentions inutiles en fonction de votre richesse), le site veut vous forcer à revenir tous les jours pour augmenter le nombre de connectés. Si vous n’utilisez pas vos charmes, ces derniers sont perdus… Et quand on paye on commence vite à se dire que c’est un peu du gâchis.

 

Etape 1 : Bien sélectionner qui charmer/à qui parler !

Si vous souhaitez optimiser votre utilisation, il existe des méthodes simples. La première méthode est de bien s’organiser pour sélectionner les profils à charmer. Vous devez savoir ce que vous cherchez ! Et là ça demande déjà de savoir ce qu’on veut faire de sa vie et ne pas choisir les sosies de Nabila/Mickael Vendetta… Du coup, je vais surement paraître moralisateur en vous disant que vous devez sélectionner quelqu’un qui vous plait non seulement physiquement mais aussi qui semble avoir des points communs avec vous. Et je ne parle pas ici de points noirs sur le nez…

MatchingtattooOui si elle aussi a un tatouage grille pain, vous pouvez y’aller!

Attendez, attendez avant de charmer (pour les mecs) ou autoriser un mec à vous parler (pour les filles) !!! Ce serait dommage de charmer une fille pour qui les chances d’obtenir une réponse sont très minces ! Nous ne sommes pas sur AirBnb qui offre par exemple un pourcentage de réponses mais il est très facile de savoir si une fille est ultra sélective ou non. Pour mesdemoiselles, ce serait dommage d’autoriser un coureur de jupons.
Il faut pour cela utiliser les points cumulés par le profil afin d’obtenir un ratio. Les indicateurs n’étant pas les mêmes pour les filles et garçons, je vais aborder les deux séparément.

Galanterie oblige, je commence par mesdemoiselles !

Vous rêvez de tomber sur le mec super génial, beau gosse, intelligent mais qui sait ce qu’il veut et qui a passé sa période de coureur de jupons !
Pour les filles, je recommande deux ratios qui peuvent être utilisés conjointement :

  • Le ratio d’intéressement donne un « aperçu » du nombre de charmes qui ont donné lieu à une discussion : Il doit être inférieur à 10%:
    (Nombre de Mails échangés / Nombre de visites reçues) * 100
  • Le ratio de coups gagnants permet de savoir si les filles qui ont autorisé le mec à discuter, ont succombé à son charme : Il doit être inférieur à 30%:
    (Nombre de mise au panier / Nombre de mails échangés) * 100

AUM-Ratio-003

Si on prend l’exemple ci-dessus, le ratio d’intéressement est de 10% et des brouettes mais le ratio de coups gagnants est à 47%. Chez les hommes le taux d’intéressement ne dépasse que très rarement les 10%. Par contre, les coups gagnants signifient que vous allez avoir pas mal de concurrences et que monsieur est peut-être déjà sur plusieurs « sujets » à la fois. Bien entendu les ratios doivent être ramenés à la proportion et au nombre d’éléments (mails, paniers, visites) symbolisant ainsi l’ancienneté du profil.

 

A nous messieurs !
Votre but c’est de savoir si vous avez une chance d’obtenir une autorisation de parler. Comme pour les filles, nous allons utiliser les points. Le but est de calculer le taux de réponses : Il faut que le ratio suivant soit supérieur à 10% : (Nombre de Mails échangés / Nombre de charmes reçus par la fille) * 100

AUM-Ratio-001AUM-Ratio-002

Cas n°1 : Une fille possède 2172 charmes pour 84 mails échangés, le ratio n’est pas bon et vous aurez peu de chances que votre charme aboutisse à une autorisation de parler.

Cas n°2 : Une fille possède 460 charmes pour 50 mails échangés, le ratio est au-dessus de 10%.

New girlVous comprendrez que par conséquent plus le profil est ancien moins il y a de chances que le ratio soit bon. Ce ratio est construit sur mon retour d’expériences. Plus le profil est récent, plus il y a de chance d’obtenir les faveurs de la nouvelle cliente. Une fois que la période « d’intégration » est passée, les filles prennent conscience du supermarché qui s’offre à elles. Les critères sont par conséquent rehaussés et le taux de réponses baisse. De plus, lorsque les nouvelles clientes s’inscrivent, elles sont dans une dynamique volontaire de rencontrer et sont plus enclin à accepter les charmes. Privilégiez donc les nouvelles clientes.

Dans un précédent article, j’expliquais que la popularité n’est pas une fin en soi et qu’elle peut être préjudiciable. C’est clairement avec cette petite règle de calcul que cela prend tout son sens.

 

Etape 2 : Votre Bottin Rose

annuaireLa seconde méthode consiste à référencer tous vos charmes envoyés. Le site web le fait déjà pour vous et vous propose une page pour cela. Elle est accessible en haut en cliquant sur « Mon Panier X Produit » puis « voir mon panier » pour les femmes ou « X Femmes veulent m’adopter » puis « Voir mes contacts » pour les hommes. Notez que la page en question différent lorsqu’on est connecté avec un profil homme ou femme. Dans les deux cas, la page est découpée en deux parties.
Pour les hommes, on retrouve en premier les filles qui vous ont autorisé à discuter. En dessous de cette liste, on obtient ce qui nous intéresse c’est-à-dire la liste tous les charmes que vous avez envoyé avec la date du dernier charme, le profil, l’identifiant, la photo sous forme d’une liste.
Pour les femmes, on retrouve d’abord les différents profils mis au panier avec le compte total. Ensuite, c’est la liste des autres contacts ; comprenez les mecs qui ont été autorisé à parler.

AUM-MyBasket

Le problème de cette page, c’est qu’elle n’est pas optimisée et commence à être longue à charger lorsqu’on a envoyé des centaines de charmes.

Là j’espère que vous avez tous suivi vos cours d’informatique au collège et que vous savez manier Excel comme Candy Crush et Clash of Gitans euhh Clans. Il vous faudra un tableau à trois colonnes :

  • Identifiant du profil: Cet identifiant est unique et représente l’utilisateur. Vous allez me dire pourquoi ne pas prendre le pseudo ? Parce que ce dernier peut être changé ! Ce qui n’est pas le cas de l’identifiant. Alors oui oui j’entends déjà les petits malins me dire : « Ton truc marche pas si la personne recréé un profil ». Ben écoute ça fera un charme de perdu sur la centaine que tu aurais pu gâcher sans Excel !
  • La date d’envoi du charme : Alors pourquoi mettre la date ? Parce qu’il ne faut pas se refuser de re-charmer une fille ! Vous pouvez avoir lu mon article trop génial sur la photo de profil et du coup être une personne complétement différente. Le seul conseil que je donne c’est d’envisager de re-charmer uniquement si vous avez changé votre photo de profil ou le contenu de votre description/annonce. De plus, vous ne devez pas re-charmé dans les deux mois qui suivent le premier charme.
  • Commentaire : La colonne commentaire vous permet de mettre une mention spéciale. Cela peut être n’importe quoi (A re-charmer, Surveiller le ratio etc.)

Pour les plus flemmards, voici un fichier Excel à télécharger.

 

Du coup, comment trouve-t-on l’identifiant de l’utilisateur ?

Il y a plusieurs solutions ! Il est localisé à la fois dans l’URL de la page. Vous pouvez donc l’obtenir dans la barre de navigation. (Ex : http://www.adopteunmec.com/profile/XXXXXXXXX

AUM-ID-00

Il est aussi disponible directement sur la page du profil au-dessus du ruban Caractéristiques et en dessous de la ville/localisation.

AUM-ID-01

J’en profite pour faire un petit aparté sur les identifiants ! Il y a des règles un peu comme pour le numéro de sécu. Ces derniers commencent toujours par 1 ou 2. Le premier est attribué aux filles et le second aux mecs. Vous noterez que c’est l’inverse de la norme des numéros de sécurité social.
Notez que plus l’identifiant est petit, plus le profil est ancien ! AdopteUnMec a changé plusieurs son mode d’attribution d’identifiants pour différencier les anciens et nouveaux profils.

 

Il vous suffit ensuite de rajouter une ligne à chaque fois que vous envoyez un charme en y mettant l’identifiant et la date de charme.

AUM-Excel

Ensuite, vous n’avez plus qu’à faire une recherche (CTRL + F) et de rechercher l’identifiant du profil que vous êtes en train de consulter pour voir si vous l’avez déjà charmé. Si ce n’est pas le cas, Banco ! Vous pouvez charmer.

Comme vous êtes limité à 10/15/20 charmes par jour, vous pouvez aussi présélectionner des profils. Si un soir, vous trouvez 12 ou 25 profils qui vous plaisent. Renseignez l’identifiant du profil sans mettre de date de charme. Vous n’aurez plus qu’à reprendre l’identifiant le lendemain ou le jour où vous avez des charmes à disposition.

 

Etape 3 : Optimiser ces recherches et sa navigation

DatingLookingForVous savez maintenant choisir les profils et garder une trace de ceux que vous avez ciblés. Au bout de quelques jours, vous observez que vous tombez toujours sur les mêmes profils. AdopteUnMec c’est comme la vraie vie ! On a nos habitudes. On prend le bus à la même heure. On fait nos courses au même endroit. Du coup, on croise les mêmes personnes.
Cette partie détaille comment correctement naviguer et optimiser sa recherche pour trouver des profils qui ne nous seraient pas proposés en temps normal.


Comment bien utiliser le site/l’application ?

La première règle que je peux vous conseiller est de ne pas trop naviguer/se connecter ! Oui Oui Oui ! Adopte Un Mec a un côté addictif mais rien n’est plus repoussant que quelqu’un qui passe sa vie dessus. Ceci est valable pour les hommes comme pour les femmes ! Je me souviens avoir croisé des profils de filles qui me paraissaient attirantes mais qui sont devenus inintéressantes parce que tout le temps connectées ou encore sur le site 3 mois, 6 mois, 12 mois, 3 ans après ! Si vous y passez une heure par jour c’est déjà largement suffisant ! (Pensez à tout ce que vous pourriez faire pendant ce temps ! Et je ne parle pas de mater Game Of Throne ou Secret Story !!)

La seconde règle est de ne JAMAIS et quand je dis JAMAIS c’est JAMAIS se connecter le samedi soir ! Et là j’entends des « Wait Whattttt ? Mais le samedi soir ça m’occupait devant Suits ». NON ! Le samedi soir c’est sacré ! C’est le soir des sorties quel que soit l’âge (De 7 à 77 ans comme les Lego) ! Du coup si vous êtes sur Adopte, les gens vont se dire qu’il n’a pas de vie sociale. Alors là, vous allez me dire mais si les gens me voient connectés c’est qu’ils le sont eux même ! Oui mais c’est pas grave, l’important ce n’est pas leur image mais la vôtre et c’est eux qui vous jugent !

party-hard-cause-it-s-saturday-nightJ’irais même plus loin en disant que vous ne devez d’une manière générale, ne jamais répondre à des messages/textos/appels/etc. Vous êtes plus cool que ça et vous n’avez pas le temps !
La règle peut être étendue et applicable au vendredi soir.

La troisième règle est de cibler les jours/heures de pointe. Il est difficile de donner un calendrier exact car cela dépend des périodes, des régions, et des tranches d’âge.

sales_womenNéanmoins, vous pouvez privilégier comme suit :

  • Le dimanche soir: c’est un jour particulièrement prisé où les sites ont tendance à faire le plein ! Pourquoi ? Parce que les utilisateurs n’ont pas pu s’y connecter le vendredi et samedi soir (cf règle numéro 2) ou parce qu’ils n’ont tout simplement pas pu s’y connecter du weekend. Le dimanche soir, c’est relâche en mode Zone Interdite : « Rencontres, Drogues Sexe : Les dessous d’un business juteux ! »
  • Les soirs de semaine après le travail. Alors je vais préciser après le travail car je suis sûr qu’il y a des gens qui finissent à 16h… On parle plus de l’heure du JT (20h voir plus tard à Paris). La période de pointe se situe entre 20h et 22h. Si j’avais un jour à privilégier : je prendrais le mercredi ! Parce que c’est le jour des enfants où les mamans se retrouvent sur Adopte Un Mec c’est le milieu de la semaine. C’est très subjectif et une question de point de vue mais c’est ce que j’ai observé.

 

confortzoneLa quatrième règle : Bousculez vos habitudes ! Oui, c’est un peu à contre-courant de ce que j’ai dit précédemment… (Je suis quelqu’un de paradoxal). On a dû surement vous dire qu’en sortant de votre zone de confort, vous obteniez des bonnes surprises.C’est un peu la même chose ici. En vous connectant à heures/jours réguliers, vous voyez toujours les mêmes personnes car l’humain a besoin d’être organisé et réglé. Ainsi, je vous recommande de vous connecter des matins en vous levant, à midi… En fonction de la tranche d’âge, évitez les périodes à mi-journée (milieu de matinée et d’après midi) car certaines personnes ont encore une conscience professionnelle. Du coup, voici un planning type:

  • Lundi soir,
  • Mardi midi
  • Mercredi soir
  • Jeudi midi
  • Vendredi matin
  • Samedi matin/midi (pour ceux qui font des grosses soirées le vendredi soir)
  • Dimanche soir

Bien entendu, vous n’êtes pas obligé d’utiliser celui-ci et vous pouvez l’adapter en fonction de vos contraintes personnelles (Aquaponey, Poney Piscine, Polly Pocket, etc.). Je vous recommande même de faire sauter certaines journées. Cela vous rend plus rare sur le site et ainsi vous avez plus de valeur !
Adoptemeccouru

5ème règle : Ne jamais retourner sur un profil qui vous autorisé à parler (pour les hommes) ou à qui vous avez donné le feu vert (pour les femmes) ! Vous pouvez éventuellement y retourner juste après une de ces étapes. La fille comprendra que vous voulez revoir sa fiche pour obtenir des informations avant le premier message. Par contre, il faut éviter d’y retourner pendant la discussion afin de ne pas trop montrer d’intérêt. Si vous allez voir son profil, tous les jours vous allez passer pour le mec bizarre trop à fond ou qui n’a eu qu’une opportunité !

Alors je sais vous allez me dire c’est pas pratique tout ça… « Comment je fais si j’ai un trou de mémoire ? Habituellement, j’y allais pour obtenir des indices et relancer la discussion. » Pour ça, il y a des solutions ! Après le fichier Excel, les heures de connexion, j’aborde une autre méthode industrielle et besogneuse : dans le prochain chapitre (In the next episode of AdopteUnMec – Pour aller plus loin !).

 

mobileappRègle numéro 6 : Ne pas utiliser l’application mobile ! Et je dis ça que vous aillez un iPhone, un Samsung Galaxy S7, un Lumia 950 ou même un Nokia 3310 ! L’application mobile n’est clairement pas faite pour optimiser le temps que vous passez sur le site. C’est cool quand vous voulez passer le temps mais elle ne permet pas de faire des recherches aisées et « d’instrustrialiser » votre recherche.

 

 


Comment optimiser ses recherches ?

Comme je le disais, on tombe vite sur les mêmes profils ! Je vous ai déjà donné quelques pistes en bousculant vos habitudes afin de voir des profils que vous ne verriez pas habituellement mais vous pouvez aller plus loin.

Personnellement, j’ai vite abandonné la page principale du site qui vous présente des profils un peu aléatoirement en fonction de vos critères de recherche et des informations que vous avez renseigné sur votre profil.

La solution que je préconise est d’utiliser la recherche ! Et quand je dis recherche, je ne parle pas de la fonction Gogole qui est marrante deux minutes car elle vous permet de trouver un(e) mec/meuf qui regarde les Razmoket, aime les croques monsieur et cite Dikkenek. Je parle de la vraie recherche avec les critères !

Exit les critères spécifiques (tailles, poids, etc.) ! Mis à part si vous avez des critères éliminatoires (fumeur, etc.), je vous conseille de rester sur deux critères standard : Age et Distance. Définissez une bonne fois pour toute la distance que vous vous autorisez autour de la ville/arrondissement que vous avez défini sur votre profil. Par contre pour bien débusquer les profils que vous ne rencontreriez pas habituellement, vous devez jouer sur l’âge. Pour cela, définissez un âge fixe (par exemple 27 ans) sur l’intervalle que vous vous êtes autorisez puis listez tous les profils. En parcourant la liste, vous devriez voir des profils que vous n’avez jamais vus. Répétez l’opération pour chaque âge fixe de la tranche d’âge que vous vous êtes fixé.

AUM-Recherche-001

Pourquoi ne pas directement définir l’intervalle choisi ? Parce que vous allez voir apparaître les profils qui sont connectés le plus souvent et que vous avez le plus de chance de voir. Le but ici est d’aller chercher des profils qui ne sont pas connectés à vos heures ou qui ne se connectent que tous les 2 ou 3 jours. Certes dans un premier temps, privilégiez les personnes qui sont assidues et connectées fréquemment. Mais une fois que vous arrivez à pénurie, vous pouvez utiliser cette stratégie pour élargir votre recherche.

AUM-Recherche-002

Maintenant que vous êtes aussi bien équipé que le Sam le chercheur d’or, vous pouvez trouver votre pépite et lui envoyer votre premier message (coming soon) !

Témoignage sur l’addiction aux #rencontres !

ChainedPC

Je vous en parle souvent et je vous ai mis en garde plusieurs fois dans des articles sur des pratiques qui peuvent mener à des comportements indésirables. Aujourd’hui, on retrouve un témoignage dans l’Express d’une jeune fille Marianne 27 ans qui parle de l’addiction aux rencontres. C’est un problème de société selon moi révélé par les applications et sites qui ont un concept de consommations (AdopteUnMec, Tinder, Happn, etc.)

Le problème est grave car de par mon expérience touche plus de monde qu’on pourrait le penser. Il touche des personnes qui ont/ont eu un manque de confiance en soi ! J’ai eu une période d’addictions modérées à la rencontre. Il m’en fallait toujours plus et toujours mieux ! Aujourd’hui, je privilégie les rencontres dans la vraie vie qui apportent beaucoup plus humainement et en terme de complicité.

Marianne nous livre un témoignage très sincère de ce que peut engendrer une mauvaise utilisation des sites/applis de rencontre. On en devient une machine qui industrialise les interactions (cf mon article sur Bien Naviguer sur AdopteUnMec). On tombe ainsi dans un cycle sans fin de rencontre qui ne mène nulle part et ne permet pas de concrétiser quelque chose. On tombe vite dans ce carcan dès lors qu’on commence à vouloir optimiser ces recherches et que les résultats (même partiels) sont présents.

Je vous invite à lire l’article : Marianne, 27 ans: « Tinder déçoit en permanence mais on y retourne toujours »

Rencontre-moi en Scandinavie (Norvège et Suède) si tu peux ! #Dating

hot-successful-blonde-on-date

Me voilà de retour après 24 jours de roadtrip en Scandinavie et je souhaitais partager mon expérience en matière de rencontres en Norvège et Suède. J’ai rencontré plusieurs autochtones filles qui m’ont permis de me forger un avis mais avec qui j’ai pu aussi échangé sur la séduction.

La Scandinavie a toujours suscité des fantasmes pour nous, latins qui ont des routines de rencontre complétement différentes des leurs. Si vous prenez la France (l’Italie, etc.), l’homme est bien souvent le leader dans la rencontre. C’est lui qui aborde la femme et vient la séduire. La femme séduit l’homme via des actions indirectes (apparences, gestes, regards…).

On a surement dû vous dire que dans ces pays nordiques, les femmes prenaient les devants et avaient tendance à aborder les hommes. Et ben croyez-le ou non mais ceci n’est pas un mythe ; je ne peux contredire ces faits ! Avant même de préparer ce voyage, j’avais hâte d’expérimenter ces méthodes.

 

Pourquoi la séduction est-elle inversée ?

La société des pays nordiques a évolué de manière différente afin de favoriser la place de la femme. Ces pays affichent une parité insolente et nous laisse à des années lumières. La Norvège est particulièrement en avance et même devant sa sœur la Suède. Le respect de la femme est au cœur de la société et, exceptionnelles sont les scènes de harcèlement (Sifflement, etc.), qui sont pourtant quotidiennes en France.
Je vois déjà des lectrices crier ALLELUYA et partir regarder le prix des billets d’avion pour Oslo ou Stockholm. C’est vrai que comme ça on peut dire : « On signe où ? ». Mesdames je vous arrête ! Ceci n’est pas sans inconvénients…

Co-workers aggressively arm wrestling for dominance

 

Episode 1: La Swedish Girl Mafia

J-15 avant plusieurs jours sur Stockholm ! La capitale Suédoise est connue pour ses soirées (électro, etc.) et pour ses jolies blondes. Je commence par positionner mon profil Tinder dans la ville pour préparer mon arrivée. (Ndlr : j’aborderai dans un article dédié : comment utiliser Tinder en voyage). Au fil des jours, je commence à sentir la température en voyant les profils défilés et les matchs. Premier constat, on voit passer 80 % de blondes ! Là je me dis : tu nais brune, tu pars surement avec un handicap…

Swedish-girls

Second constat lorsqu’il y a match, je n’aperçois pas de différences fondamentales. Les filles attendent que l’homme fasse le premier pas en envoyant un message. Déception ! J’aurais pensé l’inverse. Par contre une fois la discussion démarrée, les filles restent simples et directes. C’est la principale différence que je vois avec la France ! Il n’est pas nécessaire d’échanger des dizaines de messages pour organiser une rencontre. L’assertivité est clairement appréciée par les nordiques. Je ne saurais dire si c’est parce que j’étais tagué comme voyageur et étranger mais je n’ai jamais eu besoin de démontrer des points communs pour arriver à organiser une rencontre.

Après deux premiers jours pour visiter, prendre la température, et voir les opportunités, j’aborde le 3ème jour en acceptant une rencontre avec une prétendante qui me propose de passer chez elle. Je suis surpris car ce genre de scénarios est relativement rare en France. Même si la rencontre passe par un plan cul, cette dernière a toujours lieu dans un lieu public. Ceci permet aux filles d’éviter de mauvaises rencontres et ainsi de pouvoir se sortir d’une situation désagréable. Pour cette rencontre, la fille n’a clairement pas eu peur de me rencontrer chez elle en me donnant son adresse. Passé la rencontre, j’apprends assez peu de choses sur le dating scandinave car les discussions ont tourné autour d’autres sujets (lifestyle, etc.).

Malheureusement en ce qui concerne la séduction dans des bars/boites, nous n’avons pas réussi à creuser le sujet. Le weekend comportait des évènements particuliers (festivals, etc.) et toutes les boites étaient réservées.

Après Stockholm, mes camarades et moi-même partons pour un long voyage en voiture au travers de la Suède dans des villes de petites et moyennes tailles. Nous sélectionnons des villes étapes de tailles moyennes et changeons systématiquement la localisation de notre profil Tinder avant d’arriver dans la ville afin d’avoir assez de temps pour matcher. Il en ressort qu’il est plus facile de matcher en dehors de la capitale. Mes compagnons de voyage ont plusieurs occasions manquées dues à des contraintes de planning. Nous restons peu de temps dans chaque ville étape.

 

Episode 2 : Les « rois du Pétrole » !

puit-de-petrole

Changement de pays mais pas d’habitudes. La Norvège est connue pour son Pétrole et on peut dire que cette fois nous avons été les rois du Pétrole !
Je me positionne sur Bergen ; une ville de taille moyenne mais avec un important vivier d’étudiants. J’ai plusieurs matchs. Je décide de me concentrer sur une fille qui sembler aimer courir et la nature (okay c’est plutôt commun là-bas…). Je lui propose de la rencontrer au bout de 2 messages. Etonnamment, elle répond positivement et simplement avec des « Yes ». A ce moment même je me demande si elle parle Anglais ou si ce n’est pas un bot !

Je la vois un vendredi soir et on se donne rendez-vous sur la place du centre-ville qui semble être le point de rencontre de la ville. Elle est en retard ! Tiens premier point commun avec les françaises…
A croire qu’aucune montre n’est vendue à l’heure ou que les montres ne donnent plus d’heure ?
Montre-sans-heure

Alcohol-expansive

 

La ville est particulièrement vivante car il y a un concert. Etant visiteur, je la laisse choisir un endroit. Il faut savoir que les sorties coutent très chères ! A titre d’exemple, un verre de vin coute plus de 12€. On se retrouve dans un bar un peu trendy mais vraiment sympathique près du port.

 

Les premières discussions sont plutôt débridées. On parle de nombreux sujets : Voyages, Etudes, Nature… Puis inévitablement, le sujet dérive sur mon ressenti sur la Norvège et plus généralement le peuple norvégien. Comme j’ai été emballé par les espaces naturels (fjords, montagnes…) qu’offre la Norvège ; je lui dis que le pays est magnifique et qu’ils ont de la chance d’avoir un tel territoire. Les norvégiens sont très fiers de leur pays et de leur patrie. Ils ne vont pas provoquer les compliments mais seront flattés de les entendre. Je suis par contre moins positif concernant les norvégiens eux-mêmes. A ce stade nous en étions à plus de 17 jours de voyage et on ne peut pas dire que les norvégiens nous avaient accueillis à leur table en jouant de l’accordéon. Bien que serviables et polis, les interactions sociales se limitaient principalement à répondre à des renseignements.

viking-welcome

Il est vrai qu’ils ne sont pas connus pour être très souriants et avenants. Le date se passait d’une manière tout à fait différente de ce que j’avais pu voir jusque-là. Et la jeune fille me confirmait que les norvégiens étaient très froids par nature. C’est d’ailleurs pour cela que l’alcool avait participé contribué à la formation de nombreux couples ou de nombreux cercles d’amis. Elle m’expliquait aussi que les hommes n’étaient pas avenants, assertifs, ou dragueurs de par l’évolution de la société et par peur de « dépasser les bornes ».

Alors j’ai demandé comment ça se passait quand deux personnes se plaisaient pour la partie rencontre. Aussi bizarre que cela puisse paraître de nombreux couples se sont formés après des soirées trop arrosées (ils ne tiennent pas l’alcool) qui se sont terminées au fond du lit. Les dates que nous connaissons (boire un verre, mangé au resto, etc.) viennent après. Bien entendu ce schéma n’est pas une généralité.

Bed-Dating

Une fois le couple formé… Je mets délibérément en italique car la notion de relation est différente et plutôt taboue. Les femmes souhaitant garder une indépendance, l’homme reste toujours en retrait et ne force pas les étapes. Il peut se passer plusieurs années avant que le couple se mette en ménage ou commence à poser les bases d’un partage.

J’ai beaucoup appris par cette discussion et elle me confirme que les mecs (norvégiens, suédois,…) sont globalement ennuyeux. Je soupçonne que son avis soit tranché puisqu’elle avait eu une relation avec plusieurs étrangers. Il n’empêche qu’elle me confirme que toutes ses amies trouvent le scandinave trop peu assertif. Elle me confirme que la méthode de séduction des latins est surprenante mais qu’elle est vite appréciée par les scandinaves car les latins dégagent un sentiment de male sûr de lui.

Ceci explique surement pourquoi le rendez-vous s’est aussi bien terminé. En outre, un de mes acolytes a eu un match pendant mon rendez-vous et a rencontré une norvégienne qui a partagé ce discours.

assertif

Nous voilà repartis pour l’étape finale de notre séjour : Oslo.
Le groupe a eu peu de matchs sur Tinder et donc aucun rendez-vous à l’horizon. Jusqu’à maintenant les villes que nous traversions étaient moyennes ; nous attendions avec impatiences de sortir (bars, boites, etc.). Et on peut dire qu’Oslo ne nous a pas déçus ! A l’apogée de l’été, la ville offre de nombreux endroits très sympathiques. On effectue une première recherche des lieux sans arrêter une décision. Le premier soir, nous décidons d’aller manger un morceau dans un restaurant conseillé par une serveuse sur la route d’Oslo. Après cette étape culinaire, on tombe sur le LaWo Terrasse ; une extension du LaWo pendant l’été. Au vue de la cargaison de modèles euh norvégiennes au mètre carré, on se pose à une table pour prendre un deux trois verres.

Souvenez-vous ! Mon date de Bergen parlait d’alcool et de soirées trop arrosées ! Et bien il n’a pas fallu attendre longtemps pour que le monde autour de nous se débride. On assiste à des scènes d’accroches plutôt marrantes. Je vois une fille passer puis repasser dans l’autre sens 2 minutes après puis revenir en attrapant une chaise pour se mettre à côté de nous. Du coup, je lâche un « Heyyyyyy » accompagné d’un sourire (oui elle m’a pris de court…). Et là on a eu le droit à une discussion de l’espace ! Je ne donnerais pas tout le détail mais on peut dire qu’elle avait bu et pas que de l’eau. Elle était clairement intéressée puisqu’elle s’est peu à peu rapprochée de moi. On a discuté une demi-heure puis elle est partie comme elle est arrivée.

Le lendemain, on change d’endroit pour un bar à cocktails atypique mais où l’espace était très limité. Le dernier jour, on retourne au LaWo ! Cette fois, on squatte le bar et on décide de passer une dernière soirée mémorable. Les interactions n’ont pas manqué comme la première fois. Un de mes camarades (appelons-le Thomas) est la cible d’une jeune norvégienne brune qui lui fait clairement des avances. Sa copine lui prend même ses mains pour lui toucher les abdos et le prendre par la taille. Thomas reste impassible et on aurait clairement pensé qu’elle se serait arrêtée là. Elle tente d’approcher le troisième de la bande pour mieux accéder à Thomas. Après avoir discuté pendant de nombreuses minutes, elle reste entre les deux en attendant que Thomas lui adresse la parole. Finalement elle prend les devants !

Scandinave-girl

En parallèle, je croise une Russe qui veut commander des verres et pour qui je fais de la place. Elle reste sur son téléphone à crawler Facebook… Autant vous dire que c’est quelque chose qui m’exaspère/me désespère/me rend dingue (rayer la mention inutile ou laisser l’intégralité). J’en profite du coup pour lui lâcher quelques mots. La discussion va bon train puis elle me dit qu’elle doit apporter les verres à ses amis et en profite pour me lâcher un baisé volé

Autant vous dire que cette soirée a confirmé que la gente féminine était aux commandes !

Et vous qu’avez-vous pensé des pays nordiques (Norvège, Finlande, Suède…) ?