Swipebuster : Trouver votre mec/meuf sur Tinder ?!

tinder_couple

Vous avez toujours rêvé de trouver facilement votre mec/meuf sur Tinder sans avoir à voler son portable ? C’est la promesse auquel répond Swipebuster ! Vous devez rentrer le prénom, l’âge et la localisation aléatoire pour affiner la recherche. Le service est proposé avec la gamme de prix suivants :

  • 3 recherches : 4.99$
  • 10 recherches : 9.99$
  • 50 recherches : 29.99$

Est-ce que le service marche ? Je n’ai pas moi-même essayé mais j’ai cherché des retours d’expérience sur Internet. Je me suis dit qu’avec le buzz qu’elle était en train de générer, cela ne devrait pas être compliqué ! Au premier abord, les retours semblent positifs puisque de grands noms comme VanityFair ou Vice semblent l’approuver !

Dans la réalité, j’ai trouvé d’autres essais moins glorieux. Le site Fusion témoigne de moins de 25% de succès. SwipeBuster a répondu que le site était victime de son succès et que par conséquent tous les résultats n’étaient pas affichés. SwipeBuster semble faire des appels sur l’API de Tinder pour obtenir les informations.  Il semble que tous les profils puissent être accessibles publiquement.

SwipeBuster lève la question du respect de la vie privée. Ce sujet étant particulièrement sensible, Tinder risque de réagir rapidement pour bloquer le mécanisme derrière ce site.

Dans tous les cas, faites attention à ce genre de site qui peuvent constituer des arnaques (cf les sites qui boostent soit disant les rencontres sur adopte un mec) ou simplement des solutions temporaires qui seront vite interdites.

Sizzl : Un #Tinder pour les adeptes de Bacon !

LoveBacon

Après 3ndr, Hot Halls, Down, Bumble, etc. c’est un nouveau dérivé de Tinder qui fait son apparition. Sizzl est à destination des adeptes de Bacon ! Oui vous avez bien lu ! On ne sait plus quoi inventer… Vous aimez le bacon au porc et/ou à la dinde ? Vous l’aimez xxx, craquant, ou brulé ? Vous pouvez peut être trouvé votre âme sœur à côté de chez vous !

Sizzl-001Sizzl-002

Alors c’est bien beau tout ça mais j’ai cherché à savoir pourquoi ? Pourquoi inventer une application comme ça ? Est-ce un fan de bacon qui a voulu faire un buzz ? Est-ce une nouvelle mode que de lancer des applications de rencontres sur nos habitudes alimentaires ? ENQUÊTE !

6c3c98a1d7cf92f3c830324224e5bacd

Lorsque j’ai téléchargé l’application, j’ai été surpris de voir le nom de l’éditeur : Kraft Food !
Non vous ne rêvez pas… La société a créé une application sous couvert de sa franchise Heinz (le ketchup). L’intention derrière ? Difficile à dire, on peut imaginer les scénarios suivants :

  • Le Marketing : Buzzer autour d’un produit
  • La collecte de données : En vous inscrivez vous devez spécifier votre profil Facebook et la société récupère donc un certain nombre d’informations vous concernant. En outre, la société peut faire de la collecte comportementale.

Dans les faits l’application est marrante et bien qu’elle soit à destination des anglophones et plus particulièrement du marché américain, on trouve quelques profils en France.

#Tinder : Donnez plus que de l’amour ! Donnez votre cœur, votre rein, etc.

Tinder_logo

Ces dernières semaines, je suis tombé sur deux infos qui donnent plus de crédits à Tinder ! L’application bien qu’un succès, commence à s’essouffler. En cause ? Des bots, une lassitude, une abondance malsaine, etc. Mais pour une fois, voilà une histoire qui donne plus de crédits à l’appli.

Compatibilité sur le plan amoureux mais aussi sur le plan tissulaire

Une américaine de 24 ans a donné un rein à sa compagne qu’elle avait rencontré sur Tinder.

 

En outre, le système de santé britannique vient de lancer une campagne pour faire un appel aux dons sur Tinder. Le but cibler les jeunes pour les faire inscrire sur les listes des donneurs d’organes. Plusieurs célébrités se sont prêtées au jeu (l’acteur Jamie Laing, la championne de taekwondo Jade Jones et l’actrice Gemma Oaten) en se faisant créer des profils. On retrouve un petit cœur sur la photo pour identifier les profils.

Image from the NHS Blood and Transplant campaign which is targeting Tinder's 18-35 demographic, to educate and inform people of their potential to be life-savers. Made in Chelsea's Jamie Laing (pictured), Olympic Gold medallist Jade Jones and Emmerdale's Gemma Oaten all have profiles on the site that will feature The Wait logo and users who match with them will receive a message saying: "If only it was that easy for those in need of a life saving organ to find a match. PRESS ASSOCIATION Photo. Issue date: Monday December 14, 2015. See PA story HEALTH Tinder. Photo credit should read: NHS/PA Wire NOTE TO EDITORS: This handout photo may only be used in for editorial reporting purposes for the contemporaneous illustration of events, things or the people in the image or facts mentioned in the caption. Reuse of the picture may require further permission from the copyright holder.

#AdopteUnMec : Quels sont les profils ayant le plus de succès ?

adopteunmec_logo

AdopteUnMec a recoupé les données de ses utilisateurs pour connaître les profils ayant le plus d’attraits. Alors là je me dis chouette ! On va apprendre des choses… C’est sans compter qu’il ne faut froisser personne ! En réalité, « l’étude » bien que marrante ne révèle pas grand-chose. On présente des statistiques sans essayer de comprendre l’origine. Adopte Un Mec a pris les passions, traits physique et de caractère les plus recherchés chez les hommes et chez les femmes.

AdopteUnMec_Profil_Study

 

Les quelques stats intéressantes :

  • Un homme envoie en moyenne 2X plus de messages qu’une femme : Ceci montre le déséquilibre de l’offre et la demande (je me permets d’utiliser des termes d’économie puisqu’on est sur un supermarché)
  • « Il n’y a que 44% des hipsters qui sont barbus » / Oue parce que celle-ci il fallait la chercher !

Pour le reste, les stats sont subjectives et dépendent de l’environnement. Si on prend la stat : « C’est à Clermont Ferrand que les pulpeuses ont le plus de succès », il peut y avoir de nombreuses raisons (offre/demande, facteurs sociaux, etc.)

La Vision de Mars et Vénus : Toujours connecté, que faire ?

eternal love triangle - two handsome men and a pretty girl

Dans le précédent article, nous (une femme venant de Venus (Lylypuce) et un homme venant de Mars (moi-même)) avons vu comment s’échapper d’un date ! Ici, tout s’est bien passé ! Enfin des débuts prometteurs, pas eu besoin de partir en courant au premier date et on en est déjà à plusieurs. Ça fait déjà même plusieurs semaines que vous vous voyez (on peut même dire 2/3 mois) mais une question vous taraude, se connecte-t-il (elle) toujours ? Une sorte de sixième sens…

Vision de Vénus  

Comme d’habitude, je vais faire appel à mes anciennes expériences pour essayer au mieux de donner quelques conseils. Lors de ma première histoire sérieuse via un site de rencontre (enfin je pensais que c’était un minimum sérieux), au bout de 6/7 semaines, je trouvais ce cher Mr un peu distant … Et là je ne sais pas ce qui m’a pris, je me suis reconnectée et je suis allée voir sa dernière connexion… Mon 6ème sens féminin a eu bien raison de me poser des questions : il s’était connecté dans la journée. Que faire ? À cette période, j’avais une tendance à être très impulsive (je le suis un tout petit peu moins, enfin je l’espère) et ni une ni deux, je lui envoie un message pour lui dire que je ne comprends pas pourquoi il se connecte toujours. Pas de réponse pendant 24h mes envies de meurtres augmentent, je renvoie un message pas très très gentil ou je le remets à sa place. Cette fois-ci il me répond, il était occupé et ne pouvait pas me répondre plus tôt (occupé avec une autre nana, ça je ne le saurais jamais), il ne comprend pas ma réaction disproportionnée (oui j’ai vraiment pas été gentille dans le 2eme message) et souhaite s’éloigner … Avec du recul, je savais qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas avec lui, je n’étais pas confiante à 100%. Aujourd’hui, je préfère me faire confiance (quitte à ce que je me fasse avoir) et ne pas aller vérifier. Et oui une relation se base sur la confiance. En revanche si j’ai le moindre doute, je préfère aborder la question directement avec le cher Mr plutôt que d’aller espionner. Maintenant la question se pose de quand peut on aborder ce sujet et comment. Je suis pour le naturel … Si un jour les expériences faites sur les sites de rencontres se trouvent être le sujet de conversation, cela pourrait être le moment idéal pour demander s’il ne serait pas temps de clôturer les comptes. Pas de précipitation et surtout ne pas mettre la pression à l’autre. Le jour où il se sentira vraiment bien avec vous et n’aura plus le besoin de se connecter, il le fera de lui même. Le mot le plus important  » confiance « . 

 

Vision de Mars

C’est toujours très compliqué à jauger ! Dans une relation qui va bien et où les deux partenaires sont tous les deux sains d’esprit, il n’y a pas de doutes et la question ne se pose même pas.  
Néanmoins, votre expérience et votre jugeote peut être facilement utilisée pour vous dire qu’il y a anguille sous roche. Si la personne n’est pas disponible, distante ou souvent irritée quand vous lui parlez ; alors il y a un souci. Ça ne veut pas forcément dire qu’elle va voir ailleurs mais cela veut dire que la relation bat de l’aile.  

Il est important de prendre son temps mais le degré d’investissement des deux parties doit être jaugé sans abus avec une relation fusionnelle ou trop individuelle. La problématique dans cette situation c’est de ne pas tomber dans la paranoïa et surtout de ne pas aller plus vite que le musique avec son partenaire.  

Avec le monde de consommation que nous avons, je pense qu’il n’est plus possible de demander de couper son compte au bout de deux rendez-vous. Il y a une phase où on apprend à se connaître et où on pose les bases de la relation. Quelques personnes gardent des valeurs d’exclusivité mais beaucoup trouvent un réconfort en gardant des interactions externes.  

Néanmoins, si vous avez un doute sur l’honnêteté de la personne ; vous devez de suite vous l’ôter ! Pourquoi ? Parce que cela va vous ronger et empoisonner la relation.  Et là, la première chose à faire c’est d’en parler ! Je ne parle pas de SMS, emails, Facebook mais vraiment d’une interaction réelle car cette dernière peut vous permettre de savoir s’il y a un double jeu. Là on retrouve deux option : Faire confiance au risque de se faire avoir ou aller vérifier. Ici je pense que cela dépend de votre ressenti. 

Dans tous les cas, le dialogue c’est la clé ! Et si vous sentez qu’on vous joue de la harpe… C’est que vous n’avez pas à faire à la bonne personne ! Heureusement, toutes les relations ne sont pas comme ça et bien souvent la question n’est même pas abordée. 

 

Et vous ça vous ait déjà arrivé ? Qu’avez-vous fait ?

À très vite pour la suite …
P.S: Voici le blog de Lylypuce : http://celibatrentenaireparisienne.com/

#Tinder : Un profil pour démontrer sa valeur

Tinder_logo

L’idée est très intéressante et disons-le clairement originale ! Vous le savez et je l’ai répété dans plusieurs de mes articles, la clé pour pouvoir se différentier c’est d’être original. Contrairement à ce qui est dit dans Dikkenek, ta tête a beau être originale, ça ne suffit pas ! Austin un américain de 20 ans s’est créé un profil Tinder où il démontre via les photos par A + B qu’il est la personne qu’il faut liker !

TinderAustin01

Cela commence déjà par une photo de lui (doigt levé) avec pout titre : « Pourquoi vous devriez glisser sur la droite ». Il démontre ensuite avec humour qu’il est la personne sur lequel il faut investir.

TinderAustin02

Clairement son profil est plein d’originalité et d’humour et c’est cette philosophie qu’il faut adopter pour attirer l’attention. Il aurait de cette façon obtenu 70 matchs en une semaine.

Source : Elle.fr