#Smeeters Essai 7 : Il y a jurisprudence !

percentage-bad-matching

En août dernier, j’avais refait un Smeeting avec mes deux camarades et mon retour d’expérience est passé à la trappe… Peut-être parce que celui-ci nous a un peu déçu ! Six mois après il y a prescription et je vais quand même vous débriefer brièvement la soirée. Notez que j’ai oublié de nombreux éléments clés de la soirée

Mes deux camarades viennent chez moi : Le bar de destination n’est pas très loin de là où j’habite et on a toujours pour habitude de se synchroniser et se mettre en ambiance. On avait regardé le détail du bar et il semblait bien noté avec de bons cocktails et une terrasse ; l’endroit parfait pour un mois d’août.

On arrive sur place, les tenanciers (j’adore ce terme) nous ont gardé la meilleure place en terrasse ! Comme habituellement, les filles ont 10 minutes de retard… A première vue, je n’ai pas de gros coup de cœur mais après le physique ça ne fait pas tout. On se répartit autour de la table et je me mets à côté d’Amandine (nom d’emprunt). Je commence fort en la taquinant ; c’est plutôt marrant car son amour propre est touché et elle semble sous le charme. Je fais semblant de l’ignorer et elle commence à m’attaquer ; je réponds à ses copines : « Elle est toujours aussi chiante que ça ? ». A ce moment précis, j’avoue m’amuser même si je sais que je joue la séduction à 120%. Le Smeeting est à 6 mais tout tourne autour de nous et on passe déjà pour un vieux couple qui se chamaille…

La soirée avance et les cocktails étant particulièrement bien dosés, on passe un bon moment. Vous me direz pourquoi tu dis que tu as été déçu si tu t’es bien amusé. Il s’avère que les deux autres filles ont vite lâché prise. Une d’entre elle était en couple et bien qu’elle est jouée le jeu au début ; on l’a senti distante à la fin. La dernière était aussi froide qu’un iceberg ; ce qui nous a paru bizarre puisque c’est elle qui a proposé et organisé le Smeeting pour les filles…

ping-pong-singles-300x176

Au milieu de la soirée je fais une partie de Ping Pong (oui oui il y a une table dans le bar… Tout de suite le bar a pris pas mal de points) pour attendre la nouvelle tournée de cocktails que nous avions commandés.

 

 

Je ne sais plus quelle est la raison exacte mais à un moment de la soirée : le copain de la deuxième et le frère de la troisième nous ont rejoints… Nous ne sommes pas particulièrement chiants et difficiles ! Du coup on a dit OK même si ça semblait vraiment étonnant et bizarre.

femme-en-rageMinuit : Amandine est toujours sous le charme ; il se fait tard ! On doit partir : La serveuse paye sa tournée de shooters qui viennent surenchérir la soirée. On propose de continuer autre part. Seule Amandine est partante ; on se retrouve sur une péniche à danser. De mon côté, j’ai le contre coup ! La fatigue se fait sentir après être rentré d’un voyage pro à 200 bornes de là. Je deviens froid et du coup cela accentue le désir d’Amandine… A un moment, elle s’approche de moi et me dit : J’ai envie de t’embrasser ! Je la regarde en lui disant : Embrasse-moi ! Elle attendait que je prenne les devants et ne fait rien puis repart danser… Oui parfois je peux vraiment être un tyran (AHAHAHAH).

On sort de boite et on se retrouve chez elle. Là je sens clairement que la soirée va se terminer dans ses draps… C’est sans compter une mauvaise synchro avec mes deux camarades. L’un d’eux n’habite pas sur place et doit prendre la voiture (ce qui est impossible vu son état…). L’autre veut poursuivre la soirée matinée! Et là c’est le drame Amandine propose une marche matinale pour aller voir le lever de soleil. Personnellement, je suis cramé et j’ai déjà puisé mes ressources pour en arriver là. Un de mes collègues est partant ! ARGGGGG, tant pis ce n’est pas pour ce soir ! Je jette l’éponge… Ils partent à deux. Après coup, il me dit qu’au bout de quelques minutes ce n’est plus pareil car du coup la soirée est retombée comme un soufflet.

On est tout de même invité pour sa dé-pendaison de crémaillère quelques jours plus tard.

Publicités

Une réflexion sur “#Smeeters Essai 7 : Il y a jurisprudence !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s